À ceux que nous aimons

Vous qui avez pris de la distance avec nos relations ou qui avez rompu les amarres avec elles, nous voudrions vous dire ceci :

« Nous comprenons votre souffrance, nous compatissons à vos douleurs, mais nous ne nous en sentons pas directement responsables, bien que je vous accorde que mes mots ou mes écris aient pu, à une occasion ou à une autre, vous blesser, sachez simplement que mes intentions n’étaient pas de vous faire du mal, bien au contraire !

Sachez aussi que nous avons nos propres souffrances, certes pas du tout comparables aux vôtres, mais souffrance tout de même, nous aussi nous éprouvons des maux, de tout sûrs différents des vôtres, je vous l’accorde aussi. Je ne dis pas cela pour nous faire plaindre, je le dis par ce que cela est, tout simplement.

Nous prenons donc acte de votre décision, effective, de couper les ponts, et bien que cela nous soit douloureux, nous le respectons et le respecterons le temps qu’il faudra, même si cela doit durer “ad vitam aeternam” !

13c836809885f0cf

Tout l’Amour que nous avons pour vous !

Nous vous réservons dans notre cœur une place privilégiée où vous pourrez revenir vous assoir sans autre forme de procès, la porte est toujours ouverte et ce n’est pas qu’une image pour faire joli, c’est une réalité manifeste !

Portez-vous bien, agissez du mieux que vous le pourrez, nous serons toujours près de vous par la pensée et par le cœur.

Que votre vie, loin de nous, vous permette de retrouver une paix intérieure en harmonie avec votre être profond, et que la joie et la sérénité finissent par emplir vos cœurs meurtris. »

A vous que nous aimons !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *