Lâcher prise !

Je ne veux plus porter une croix, un fardeau si vous préférez, qui ne m’appartiens pas, non, ceci n’est pas de l’indifférence, mais cela ne peut faire partie de mon chemin de vie, je porte ma croix, avec beaucoup de difficultés, certains jours où je la trouve plus lourde, mais les autres doivent porter la leur… du mieux qu’ils le peuvent.

Le fardeau que nous avons à porter est différent d’un individu à l’autre, pour pouvoir grandir il faut le porter SEUL, seul est l’unique manière de transformer sa peine, son chagrin, sa douleur… en plénitude, en sérénité en joie retrouvée, en leçon de vie, tout en étant conscient de l’importance de l’instant présent…

simon-of-cyrene
C’est en portant sa croix jusqu’au bout que Jésus est devenu Christ !

Vouloir porter le fardeau des autres ne les aide pas à transformer leurs souffrances, ils ne le demandent d’ailleurs pas, pour la bonne raison que le travail que nous allons faire à leur place ne leur conviendra pas, eux seuls savent les transformations qu’ils ont à accomplir, pas nous !

Il y a un risque à porter sa croix seul, surtout lorsqu’on n’a plus la foi, lorsqu’on se sent victime et que l’on considère l’autre comme le bourreau le responsable de nos souffrances, oui c’est effectif il y a un risque… mais nous ne pouvons pas le prévenir pour l’épargner à autrui, chacun de nous est responsable de sa propre destinée et des conséquences qu’elle aura sur soi et sur les autres.

Une incarnation ici-bas peut se passer à se plaindre de tout, surtout des autres, à les critiquer sans cesse, à déplorer leur bêtise (ici ils utilisent un autre mot), leur incurie, à attendre qu’ils fassent le travail à notre place… et que sais-je encore…

Le lâcher-prise n’est pas une forme d’égoïsme ou d’indifférence, c’est le travail d’une incarnation dans laquelle nous sommes venues accomplir, non pas des miracles, même si nous sommes TOUS d’essence divine, mais effectuer humblement notre part du travail, sans se soucier du quand dira-t-on, mais en se souciant d’être en harmonie avec notre être profond et de le faire en osmose avec toutes les autres formes de vie, car nous sommes TOUS, que nous le voulions ou pas, en dépendance des uns envers les autres.

acte-symbolique
Lâcher prise, c’est se libérer de nos entraves !

Toutes les actions que nous menons ici-bas ont des conséquences sur les autres, conséquence que l’autre ressent à travers nos actes, nos paroles, nos attitudes et même nos silences…

Lorsque nous prenons conscience de ces interactions, alors il est temps pour nous de changer notre mode de fonctionnement, de lâcher prise sur tout ce qui n’est pas en rapport avec notre être véritable, avec notre âme, qui s’est incarnée ici-bas, non pour haïr, mais bien pour aimer.

Sans amour notre existence sur cette terre ne mérite pas d’être poursuivie, elle est stérile, ne portera jamais aucun fruit et n’engendrera que de la souffrance.

Le lâcher-prise est nécessaire pour pouvoir faire ce que nous devons impérativement faire ici-bas et qui est pour nous l’essentiel de notre incarnation, tout le reste est superflu !

Raymond MAGDELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *