Curieuse humanité !

Curieuse humanité effectivement qui n’a pas encore compris qu’elle est au plus profond d’elle-même dotée des mêmes capacités de création que Dieu !

Entendez bien, j’ai dit qu’elle en est dotée, ce qui ne veut pas dire qu’elle est Dieu, même si quelques-uns d’entre nous se prennent pur LUI !

Humanité qui ne croit plus en rien même pas en elle-même et qui rejette sans cesse ses propres responsabilités sur autrui !

Humanité qui ne croit plus en Dieu et encore moins au Père Noël !

Quand l’humanité regarde les conséquences de ses actions sur Terre et l’état de délabrement dans laquelle elle va la léguer aux générations futures, elle n’a qu’une idée, devant tant d’horreur, c’est d’en rejeter la faute sur les autres et surtout sur ce Dieu auxquels elle ne croit d’ailleurs plus ! Heureusement pour lui, Dieu a le dos large !

Le Père Noël est l’exemple même de notre capacité innée de création, au départ c’est un personnage né de notre imagination auquel nous avons donné corps !

Nos pensées, comme nos rêves sont les sources de nos créations les plus belles, elles ont inspiré les plus grands poètes, les plus grands musiciens, les plus grands artistes, les plus grands scientifiques…

Ce n’est pas parce que tu ne sais pas comment exprimer ce potentiel divin qui est ancré en nous que tu n’es pas aussi créateur !

En célébrant tous les ans le Père Noël, nous avons fini par rendre réel ce personnage de fiction, tous les ans tu peux voir s’opérer ses miracles ! Et toi,  adulte pourtant « très sérieux » que tu es devenue, tu cours, en cachette de tes enfants, les grands magasins, tu planques les cadeaux dans des lieux improbables, tu les déposes dans le plus grand secret aux pieds du sapin, auquel d’ailleurs tu as rajouté une crèche avec ses petits santons de la nativité ! c’est-y pas mignons ?

l-emerveillement-des-enfants
Perpétuer le Père Noël, c’est perpétuer l’émerveillement !

Sais-tu que tu es un curieux personnage, qui dissimule aux autres ses croyances enfouies au plus profond de lui et auxquelles tu te voues corps et âme dans le plus grand secret de ton intimité personnelle et familiale, pour ne pas avoir l’air d’être différents des autres, ou du moins de ce que tu crois que sont les autres !

Les autres sont comme toi d’origine divine, c’est-à-dire, doté des mêmes capacités que toi, la seule différence entre toi et les autres, c’est que toi tu ignores tes capacités, et comme tu les ignores tu ne les utilises pas, et comme tu ne les utilises pas, tu penses que tout ce que je viens de te dire est foutaise !

Un autre exemple très parlant en ces temps de bouleversement !

Une grande majorité de l’humanité ne croit plus en Dieu, surtout lorsqu’elle observe, par le petit bout de la lorgnette (1), l’état de délabrement de la planète, ce qui voudrait dire, soit que Dieu n’existe pas, soit qu’il serait mort, ce qui revient au même !

Cette même majorité, qui se rend compte des horreurs qu’elle fait subir à notre planète nourricière, mais qui ne veut surtout pas reconnaître ou admettre qu’elle en est responsable, rejette sa propre responsabilité sur les autres en les « diabolisant » !

Comme c’est pratique de rejeter tout le temps la faute sur les autres, comme c’est reposant, du moins le croit-on !

Si vous avez suivi mon raisonnement de « créateur » que nous sommes tous, vous pouvez aisément comprendre que penser que l’autre est le diable, va avoir les mêmes conséquences que celles du Père Noël et que vous allez, que vous avez, que nous avons créé le Diable de toute pièce ici-bas !

Comme nous sommes TOUS créateurs au niveau de nos pensées de nos rêves… vous comprendrez aisément que la planche de salut de l’humanité n’est pas dans le camp de Dieu ni de Diable, mais bien dans notre propre camp !

Quand ? Mes bien chers Frères, Mes bien chères Sœurs allez-vous transformer vos pensées destructrices en pensées constructives, vos pensées de « Haine » en pensées de « Aime » !

c8b041a07a6add94a953b617a2977ecb
Comprenez-vous ?

Qui sème la haine récolte la Guerre !

Qui sème l’Amour récolte la Paix !

L’entendrez-vous avant qu’il ne soit trop tard ?

Le mettrez-vous en œuvre, pour vous sauver et sauver ainsi les générations futures ?

Permettrez-vous par vos pensées créatrices de recréer ce que nous avons détruit ici-bas par notre ignorance, « le paradis terrestre », dont nous n’avons pas été chassés par dieu, mais dont nous nous sommes privés par notre ignorance crasse ?

Il est temps mes bien chers frères, mes bien chères sœurs de grandir un peu, ne croyez-vous pas ?

Là où croît le péril… croît aussi ce qui sauve !

 

1) Métaphore: si vous utilisez normalement cet instrument, avec l’œil sur le petit bout (vous regardez bien alors « par le petit bout »), pour viser un objet relativement proche de vous, vous n’en verrez qu’une toute petite partie, démesurément grossie. L’objet étant vu à travers la lorgnette, vous n’en voyez que des détails et sa vue d’ensemble vous échappe. La métaphore de notre expression devient donc limpide.

Raymond MAGDELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.