La nouvelle idole…

ou le dernier nom du dieu tout puissant !

L’hominidé a toujours été fasciné par l’esprit de la nature, sa beauté, ses énergies visibles, mais surtout les invisibles qui se manifestaient ici ou là comme les éruptions volcaniques, les tremblements de terre, la pluie, le vent, les ouragans, l’orage, le feu engendré par la foudre… et d’autres manifestations encore plus subtiles, lui ont fait penser très tôt à des esprits supérieurs qui était à l’origine de toutes ses manifestations qu’il craignait.

Suivant sa localisation il lui a donné des noms différents, Dieu, Jéhovah… le Grand Manitou et une multitude d’autres, comme le hasard, qui comme chacun le sait, fait toujours bien les choses.

Très vite il en a fait des idoles auxquelles il faisait des offrandes ou des sacrifices d’animaux et même humains ! pour attirer sur lui leurs mansuétudes ou pour leur demander de triompher de ses ennemis, de pouvoir tuer le mammouth, le tigre à dents de sabre, ou le mari de sa maîtresse…

Il a inventé aussi les sépultures, les cultes, les religions… pour que ses dieux ne le laissent pas pourrir dans la terre et se charge de sauver ou d’épargner son âme pour service rendu !

En grandissant, il a fini tant bien que mal par abandonner un certain nombre de superstitions, pour un dieu unique !

Suivant sa localisation il lui a donné des noms différents, Dieu, Jehova… le Grand Manitou et une multitude d’autres, comme le hasard, qui comme chacun le sait, fait toujours bien les choses.

Aujourd’hui il a commencé à abandonner cette idée puérile, croit-il d’un dieu unique improbable, car il pense dur comme fer, si je mens je vais en enfer, qu’il est le seul dieu véritable et que tous ses semblables sont des imposteurs !

Oui ce ne sont pas les Dieux qui sont tombé sur la tête, mais les faux dieux (les hommes) qui sont devenus fous, voir même fous furieux[1] !

Il a donc des fous, des fous furieux plus précisément, qui ont inventé de toute pièce une idole unique, à laquelle ils se vouent corps et âmes et à laquelle ils cherchent à nous forcer à croire et à qui ils ont donné le pouvoir qu’ils n’avaient pas, celui de s’enrichir sur notre dos (les faux dieux) !

Le Dieu Argent, qui lui aussi a plusieurs noms, l’or, l’argent, les assignats, l’Euro, le Dollar, le flouze, le grisbi, les espèces sonnantes et trébuchantes, la Roupie de sansonnet, la monnaie de singe…

L’Idole des culs cousus d’or !

Une idole qui leur apporte, croit-il, la toute-puissance, car ils lui font des offrandes régulières, et de plus en plus fréquentes, avec la sueur de notre front et la « crédulité » qui nous caractérise un peu (moi j’utilise un autre mot, mais bon… tu me connais !).

Les marchands du temple ont pris un autre visage aujourd’hui, mais ils sévissent toujours sur notre planète, devenue la cour de leur temple !

Plus pour longtemps heureusement, pour notre planète et pour notre dos !

Raymond MAGDELAINE


[1] Dis autrement « les culs cousus d’or » ou « les puissants de ce monde » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *