De quoi demain sera-t-il fait ?

Grande interrogation des hominidés peuplant cette planète face aux manifestations d’une humanité qui continue à se chercher et d’une autre qui a enfin fini par se (re) trouver. Alléluia !

« C’est quoi que tu dis Raymond, je pige rien de ce que tu causes ? »

« Moi y en a t’expliquer mon frère, ma sœur qui a peur de demain ! »

Demain sera et a toujours été construit avec ce dont on se nourrit aujourd’hui !

  • Si aujourd’hui tu t’alimentes de tes peurs de tes doutes, de tes haines… demain sera fait de tout cela, tu continueras à y avoir peur, à douter de tous et surtout de toi-même, et tu haïras ton prochain… qui avoue-le publiquement, ne peut qu’être la cause de tous tes malheurs ! Je me trompe ?

Entends-tu Caliméro ?

  • Si aujourd’hui tu te nourris sans crainte de l’assurance que la vie ne t’apporte que ce dont tu as besoin et que tu te fais et lui fais confiance, alors tu constateras qu’autrui n’est pas fait d’un autre bois que le tien et qu’ici-bas, il n’est que le miroir de ce que tu es et que tu es pour lui le reflet de ce qu’il est, un frère une sœur, venus comme toi, sans le savoir plus que toi, construire le monde de demain !

Comprends-tu ma sœur, mon frère ?

Qu’en tu entends ceci : « Il y a de nombreuses demeures au royaume de mon (notre) Père ! »

Comprends : « Tu habiteras dans la demeure que tu te construis, car Dieu n’est que l’architecte et toi le maçon qui n’a pas encore bien décodé les plans de ton royaume. »

Si Dieu est le créateur de l’univers et de tout ce qui y vit, toi tu n’es que le maçon de ton royaume ne t’en prends qu’à toi s’il ressemble à l’enfer, car c’est toi et toi seul qui le construit, aujourd’hui !

La fin du monde de la dualité repose entièrement en nos mains de maçon, la future humanité sera spirituelle ou ne le sera pas ! Marcel, ne me regarde pas avec ces yeux de merlan frit, retrousse tes manches et reprend ta truelle en mettant en œuvre scrupuleusement le plan du grand architecte, il sait mieux que nous ce qui est harmonieux pour ses créatures !

———-

Là où croît le désespoir, croît aussi l’espoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *