Le Miracle expliqué aux nuls

Ici je vais essayer de vous expliquer et de vous démontrer par la même occasion, au travers d’une narration, que le miracle est à la portée de nous tous !

Jeshua, se retrouve quelques jours après son Baptême dans le Jourdain à la synagogue de Capharnaüm sur les bords du lac de Tibériade, à ce moment-là il n’a avec lui que quatre ou cinq disciples, qui le découvrent et qu’il découvre en même temps.

Il écoute attentivement le Rabin expliquer que le royaume de Dieu ne sera accessible qu’aux plus vertueux d’entre nous, il interrompt l’affirmation du Rabin par un « non » impératif… le Rabin poursuit sur sa lancée après avoir jeté un regard curieux sur cet homme qu’il ne connaît pas, il réaffirme sa position qui se voit une nouvelle fois interrompue par un autre « non » tout aussi tranché. Il s’arrête… se tourne vers Jeshua et lui dit ; « Tu as quelque chose à dire ? »

Jeshua se lève et répond « Tous ceux qui marchent dans ses pas auront accès à son royaume ! », un jeune paralytique dans l’assemblée lui répond très sèchement « Tu sais très bien rabbi que tout le monde ne peut marcher, regarde-moi, je ne peux le faire, car je suis paralysé depuis ma naissance ! »

Jeshua s’avance vers lui et en le fixant intensément dans les yeux, lui dit ; « Lève-toi et marche ! »

« Tu n’as pas bien compris rabbi, je viens de te dire que je suis paralysé depuis ma naissance et que je n’ai jamais pu marcher ! »

Tout en continuant à le regarder intensément Jeshua lui rétorque ; « Tu n’as jamais essayé, lève-toi et marche ! »

Le jeune homme va pour répliquer, hésite à le faire… et se décide enfin à se lever pour lui démontrer qu’il ne peut pas marcher… il va donc essayer !

Essaye !

Il se lève tant bien que mal, sans l’aide de ses béquilles, réussit à se mettre debout et à conserver un équilibre très fragile.

Il soulève un pied avec beaucoup de précautions pour pouvoir conserver sa verticalité, tout le monde autour de lui s’est levé, inquiets, prêt à le soutenir… au cas où !

Il arrive après un effort considérable à avancer le pied levé et à le poser ensuite devant lui, tout en cherchant à maintenir son équilibre, ce qu’il arrive à faire, non sans mal, mais avec une grande détermination… il réussit à avancer l’autre pied !

Galvanisé par ce « premier pas » réussi, il va poursuivre ses efforts sur les autres pas qui, sous le regard émerveillé de l’assistance, vont devenir de plus en plus fluides et de plus en plus assurés !

Il est tellement surpris par ce qu’il vient de réaliser, qu’il lance d’une voix emplie d’une joie communicative qui déclenche les larmes, chez lui et dans l’assistance ; « Regardez, regardez tous… Je marche ! JE MARCHE ! JE MARCHE !  »

Puis se tournant vers Jeshua il lui dit ; « Tu m’as guéri, merci rabbi ! »

Jeshua le regardant toujours aussi intensément lui répond ; « Non, c’est ta « foi » qui t’a guéri ! »

Jeshua, n’a pas fait de miracle ce jour-là à Capharnaüm, il a seulement invité ce jeune homme à réaliser son propre « Miracle », avec ce que nous avons tous en nous, souvent, trop souvent inconnu de nous, ce qu’il appelle ici la « foi », mais pas la foi en Dieu, ou en l’autre, mais « la foi en soi ».

Depuis plus de deux mille ans, nous savons, grâce à ses enseignements, que nous avons tous cette foi en nous, et même si elle n’est pas plus grosse que la plus petite graine existant dans la nature, cette foi nous permet de déplacer des montagnes (entendre : faire des miracles).

Je sais que certains d’entre vous mes ami(e)s, ne croient pas aux miracles… 🙁

Mais laissez-moi vous dire que cette croyance est basée sur une méconnaissance complète de toutes nos capacités, rien, m’entendez-vous, RIEN ne nous est IMPOSSIBLE et le MIRACLE est aussi à notre portée, comme il s’est manifesté, il y a plus de deux mille ans, devant témoins, tous aussi incrédules que vous… que toi mon frère ou ma sœur !

Raymond MAGDELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *