Consumérisme

N’avons-nous plus de « cœur » ou le profit l’a-t-il remplacé par un « tiroir-caisse » ?

 Avec les gilets jaunes et leur grogne qui perdure, car ils ne se sentent toujours pas entendus par nos gouvernants et doivent aussi se sentir trahis ou abandonnés par ceux-là mêmes qui sont victimes de ses taxes devenues intolérables dans toute l’Europe.

 On commence à entendre ici ou là ce que les médias s’empressent de rapporter en plus des dérives organisées au sein des manifestations par des agitateurs déguisés en gilets jaunes, des chiffres impressionnants,mais surtout invérifiables d’une perte d’un « Manque à gagner » qui se ferait ressentir cruellement chez les commerçants en ces jours de Black Friday !

Mais personne, à part les gilets jaunes qui tentent de le faire entendre, n’exprime ni ne chiffre :

  • Le « manque à se nourrir »,
  • Le « manque à se loger »,
  • Le « manque à se vêtir »,
  • Le « manque à trouver un travail digne de ce nom »,
  • Le « manque d’argent pour arriver à boucler le mois avant la prochaine paye »,
  • Les « manque à se faire soigner correctement »,
  • Le « manque de soutien et d’écoute de nos représentants » qui se murent dans un silence assourdissant…

Tous ceux qui dénoncent actuellement les actions « pacifiques » des gilets jaunes, qui osent exprimer un ras-le-bol d’une partie de plus en plus importante de Français qui ne vivent pas, mais tentent de survivre ceux-là servent les intérêts de quels portefeuilles ou tiroirs-caisses ?

Toi qui arrives encore à boucler tes mois, toi qui a un travail dignement rémunéré,toi qui a plusieurs résidences, toi qui places ton argent dans des paradis fiscaux, toi qui a le « cul cousu d’or » et qui comme le patron de Renault-Nissan en veut encore plus…

  • Ton cœur ressemble à quoi  ?
  • Ton Dieu est-il l’argent ? C’est l’argent de ceux qui le gagnent avec de plus en plus de difficultés et ne peuvent ni vivre ni se soigner dignement, que tu veux aussi ?
  • Tu en veux encore plus ?
  • Tu n’en as pas assez ?
  • Plus,plus encore plus toujours plus tu veux ?
  • Qui te gouverne, qui nous gouverne ?

Raymond MAGDELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *