Réfléchissons !

L’effet miroir est un phénomène naturel et pas surnaturel, qui nous renvoie quelque chose qui nous dérange et que nous attribuons tout le temps comme étant un énorme défaut de l’autre, car bien entendu comme tout le monde le sais nous sommes parfaits NOUS !

La réflexion du miroir doit nous inciter à réfléchir sur notre problématique !

La « réflexion » que nous renvoie l’autre est inconsciente de lui, si elle est consciente, ce n’est pas l’effet miroir, mais la volonté délibérée de l’autre de nous blesser. Ce n’est pas la même chose, ne confondons pas !

Bien sûr la réflexion, suivant ce que nous renvoie l’autre, va être perçue par nous comme une gifle, comme quelque chose qui va nous toucher profondément, et nous affecter durablement.

Nous avons deux solutions face à la « réflexion » du miroir :

  • La prendre au premier degré et la renvoyer immédiatement à l’autre par une phrase acerbe bien sentie et d’un degré supérieur à celui de notre ressentie, pour bien lui faire « sentir » dans quel type d’estime nous le tenons, et toc en plein dans les gencives !
    Tous les malentendus, toutes les disputes, toutes les agressions, toutes les guerres, toutes les formes de violences sont issues de ce type d’action-réaction épidermique, sans réflexion préalable !
  • Ou réfléchir sur ce que nous renvoi le miroir, en étant intimement persuadé que ce qu’il nous renvoie, est un travail que nous devons effectuer sur nous, pour nous transformer, pour nous permettre de continuer à croître.
    En l’absence de tout malentendu, alors nous ne percevrons plus l’autre comme un agresseur, qui nous veut du mal, mais au contraire comme quelqu’un qui contribue, même inconsciemment, à nous rendre meilleurs, à nous permettre de nous approcher, sans jamais l’atteindre, de la perfection.

Ici tout bascule, le rapport avec les autres n’est plus source de haine, mais deviens une source d’amour ou chacun contribue à la croissance de l’autre, ou chacun éprouve de la gratitude pour celui ou celle qui lui révèle sa propre identité, celle de l’être divin que nous sommes tous.

Tout dans notre univers, tout, absolument tout ici-bas est un signe de l’au-delà, de ce vide qui nous entoure et qui plein de toutes les potentialités, dans lesquelles nous pouvons puiser sans jamais les épuiser, car elles s’auto-alimentent, elles s’enrichissent continuellement !

Le surnaturel, n’est que le fruit en attente d’être cueilli par notre ouverture d’esprit, ouverture d’esprit qui se manifeste, lorsque nous nous laissons guider, non plus par nos cinq sens, par notre mental, mais par nos intuitions, par notre cœur.

Le surnaturel, n’étant que la face cachée derrière ce qui nous parait être naturel, le surnaturel n’est pas l’opposé du naturel, mais son complément, comme tout ce qui semble, en apparence opposée, n’est en fait qu’un complément direct à toute forme d’objet ou de pensée.

La magie du miroir s’opère toujours quand on a enfin fini par admettre que c’est une réalité et lorsqu’on l’utilise pour se découvrir et non pour la renvoyer.

Réfléchis bien à ce phénomène naturel et utilise-le à bon escient !

 

Raymond MAGDELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *