Raymond or not Raymond

J’ai entendu et j’entends encore dire que l’égo serait une entité de type parasitaire extérieure à nous qu’il faut absolument éradiquer de nous, pour nous permettre de redevenir « normal (1)» !

L’ange de Gitta Mallasz, à propos de son égo dont elle veut se débarrasser, lui répond ;

« Enfant stupide, ne voit donc tu pas que c’est l’un de tes plus grands maîtres ? »

Bernard Montaud nous dis qu’il se construit en quatre étapes fondamentales de notre personnalité,

  • la première, à la naissance,
  • la seconde étape, autour de 3-4 ans,
  • la troisième, autour de 7-8 ans,
  • la dernière, vers 12-14 ans,

A chacune d’elles nous perdons 50 % de nos super capacités, ce qui a l’âge adulte, faites le calcul, ne nous en laisse plus que 6,25 % !

Ce qui explique notre aveuglement et notre surdité !

À ses étapes d’oublis de qui nous sommes, notre personnalité va ajouter des armures pour se protéger des autres dont elle pense qu’ils lui veulent du mal, nous ressemblons ainsi à l’âge adulte à un chevalier Bayard « peureux et pas du tout sans reproche », si vous voyez ce que je veux dire ?

Tout ce que je viens de décrire ci-dessus, correspond au plan mis en œuvre par notre âme incarnée, appliqué à la partie visible que l’on nomme le MOI, et que surveille avec une grande attention la partie invisible de notre âme que l’on nomme le SOI ou le maître intérieur.

Le Moi est aussi nommé la partie consciente, et le Soi la partie inconsciente de notre âme, le Soi est cette partie de nous qui connaît parfaitement notre chemin de vie et cherche sans cesse à essayer de nous ramener sur notre voie.

Au plus profond de nous nous avons relégué inconsciemment notre enfant intérieur « ce-que-dit-legodivin » en l’étouffant, non pas que nous soyons des brutes, mais parce que notre programme d’apprentissage ici-bas a besoin d’être coupé du divin pour expérimenter ce qui le nourrit et éliminer ce qui le détruit.

De mon point de vue, au fil de mes expériences, j’ai de plus en plus la conviction, que notre égo est ce petit garçon ou cette petite fille que nous avons été et qui ne demande qu’une seule chose au travers de toutes ses manifestations, à être aimé, plutôt qu’à être étouffé.

Ses manifestations parasitaires qui polluent considérablement notre conscience, nous empêchant d’être dans l’instant présent et de le vivre pleinement, n’est que le fruit de notre surdité.

  • Il cri !
  • Il hurle !
  • Et il criera et hurlera tant que nous ne prêterons pas attention à ses appels à
    l’aide !

Surtout ne le tuez pas, surtout n’essayez pas d’étouffer ses cris, surtout ne le considérez pas comme une entité externe à vous, il est vous, il est ce qu’il y a de plus précieux en vous, il est ce Graal que vous cherchez à l’extérieur, il est la lumière de votre âme qui cherche à vous éclairer !

Ouvrez votre oreille, ouvrez votre œil, ouvrez votre cœur, prenez le dans vos bras, consolez-le, rassurez-le, aimez-le, et tel le bébé qui pleurait la nuit il va se calmer dans les bras de sa maman.

La voie de l’éveil ou plutôt du réveil c’est aussi simple que cela ; écoutez ses pleurs, prenez-le dans vos bras, consolez-le et aimez-le !

Notre carburant c’est l’Amour, sans amour nous sommes en panne des sens !

Alors oui Raymond c’est moi et parfois, je suis conscient que je peux vous agacer vous décevoir…

Il faut me prendre tel que je suis, avec mes défauts et mes quelques qualités ou me tourner le dos… ce n’est pas mon problème, c’est le vôtre !

Je vous accepte bien tel que vous êtes moi !

Alors, Raymond or not Raymond ?

 

(1) Normal : rêve fou de tous ceux qui cherchent à nous faire entrer de grès ou de force dans un cadre, défini par eux, pas pour notre plus grand bien, comme ils le prétendent, mais pour mieux nous asservir. Choisis ta norme camarade ! moi j’opte pour la hors-norme ! Électron libre je suis !

Raymond MAGDELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *