Premiers commentaires

Ce sont ici les tout premiers retours de celles qui ont osé dépasser leurs appréhensions sur le sujet suggéré par le titre et le sous-titre des chroniques, je les remercie chaleureusement de m’avoir révélé leurs impressions sur le fond !

commentaires-blog
Pour l’instant ils sont moins nombreux les miens !

Mariana, Mon cher Ray je viens de terminer ton livre ! Non je ne lis pas lentement, mais c’était les vacances et j’avais mes petits chats ! Donc j’ai lu ! Quel humour et second degré, le fond est parfaitement dans mon élan… mon ascension ! Tout ce que j’avais en tête embrouillée ! Tu la dis ! T’es fort Ray !

Sylvie, un livre que j’ai aimé, un livre pour éveiller les consciences qui nous interroge sur notre relation à la mort et finalement qui nous parle essentiellement de la vie et de l’Amour que nous pouvons offrir à tous celles et ceux qui croisent notre chemin pour toute une vie ou pour quelques instants seulement. Un magnifique chant d’espoir dans la nature humaine !

Marie-France, chroniques de l’âme hors : j’en suis à « conversation au coin du feu ». Pas d’ennui de ma part, loin de là ! Des choses que je retrouve concernant les conférences entendues aux Mimosas, des choses que je découvre (l’horizon des évènements, la Genèse pour les nuls), des choses bien balancées (Pays de race blanche), des choses touchantes parce qu’elles sont expérimentées (une nouvelle aventure, le pardon, le doute, les médiums). J’admire les gens qui écrivent et qui osent se dénuder, ce n’est pas donné à tous.

 Oser affronter ses peurs c’est faire preuve de courage, mais cela manifeste aussi une volonté de découvrir la réalité qui se cache derrière les apparences pour pouvoir la vivre en conscience et pleinement.

Je souhaite que vous puissiez tous et toutes le faire, afin de vous libérer de vos entraves devenues inutiles et pouvoir ainsi goûter à la joie de vivre intensément votre incarnation !

Raymond MAGDELAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *